Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 20:57

Movies Films J Jacquou le croquant 010070

Jacquou le Croquant

 réalisé par Laurent Boutonnat et sorti en 2007.

C'est l'histoire de Jacquou, fils de croquants,                                                                                                   son père accusé de meurtre seras tué lors d'une évasion,                                                                               sa mère accablée par le chagrin de la mort de son maris mourras.                                                          Jacquou n'a alors que 9 ans et est déjà orphelin, à l'origine de cette situation, le compte de Nansac qui par son autorité a engendré la mort des personnes s'opposant à sa loi, en l'occurrence, les parents de Jacquou . Jacquou jureras à sa mère de les venger ...

L'histoire d'un homme assoifé de liberté durant le début du XIXe siècle (aux environs de 1815, 15 ans après la fin des révolutions) dans le Périgord, inspiré de l'oeuvre du même nom de Eugène Le Roy.

Un casting d'acteurs peu connus en 2007 pour la plupart, mais plutôt bons, ce film nous offre de très belles scènes d'un univers que le cinéma devrait aborder plus souvent

Au niveau du casting:

Gaspard Ulliel pour Jacquou Adulte, Albert Dupontel, Marie-Josée Croze, Olivier Gourmet, Judith Davis, Gérald Thomassin, Jocelyn Quivrin, Tchéky Karyo, Malik Zidi et Léo Legrand dans le rôle de Jacquou enfant pour les personnages principaux ... 

Mon avis:

Ce genre de film plaira plus à certains et moins à d'autres car il y à quelques longueurs et certaines scènes d'action auraient dû être un peu plus longues, certaines auraient pu atteindre un niveau d plus élevé, mais l'action se casse sur des chutes un peu trop rapide, dans un sens, cela donne un côté assez réaliste à l'histoire et les plans sont plus axés sur l'humanité des personnages, car il n'y à aucune vengeance par la mort, ici l'humiliation suffit. Sinon, les émotions sont là et L. Boutonnat avec ses compositions les poéstise avec magie et comble les vides avec beaucoup de douceur. Je pense que chaque personnage secondaire à son importance et son utlité, du Forgeron à La Galiotte, en passant par le Bigleux, le Touffu, Lina, le compte de Nansac, le curé, le chevalier et surtout les parents de Jacquou. 

Plusieurs scènes m'ont fait rêver, dont celle du bal, une confrontation directe entre les trois catégories sociales de l'époque (avant et après cette période révolutionnaire), la Noblesse face au Peuple, le tout arbitré par le Clergé (lui même divisé en deux), le tableau est presque parfait d'autant plus que nous pouvons directement faire allusion aux changements de moeurs engendrés par les révolutions encore récentes à cette époque ... tout un symbole, toute un histoire ... 

Pour conclure, je ne peut que vous encourager à aller le voir.

---> L'oeuvre, vous le remarquerez, est marquée par le style et l'univers de Laurent Boutonnat (compositeur, réalisateur et scénariste du film), réalisateur et compositeur de musiques et clips de chanteurs et chanteuses francophones. 

 

Sur Allociné (au 31/10/12):

A obtenu une note moyenne de 2.7/5 auprès de 22 titres de presse (presse non spécialisée je précise)

A obtenu une note moyenne de 3/5 auprès du public (2835 votants)

19098jocelyn-quivrin 0023671587mqttt18699688photo-Jacquou-le-croquant-2004-14jacquou-le-croquant-2006-19-g

 


La scène que j'ai sélectionnée pour vous:

Résumé et commentaire par Jérémy

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérémy - dans Films
commenter cet article

commentaires