Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 11:52

 

one    

_____________________________________

G L A D I A T O R

__________________

7.PNG10.PNG11.PNG

 

L'histoire d'un général devenu esclave, l'histoire d'un esclave devenu gladiateur, l'histoire d'un esclave-gladiateur qui défia l'empereur et tout l'empire ...

 

__________________

 

 

"J'aurai ma revanche,

dans cette vie ou dans l'autre."

 

photo-Gladiator-1999-2.jpg

 

"La mort nous sourit à tous, tous ce qu'on peux faire,

c'est lui sourire à notre tour."

 

___________________

 

• Fiche du film:    

-Réalisateur: Ridley Scott

-Scénaristes: David Franzoni (premier scénario) puis ré-écrit avec l'aide de John Logan et William Nicholson

-Compositeurs de la Bande Son: Hans Zimmer et Lisa Gerrard

- Casting: Russell Crowe, Joaquim Phoenix, Connie Nielsen, Oliver ReedRichard HarrisDerek JacobiDjimon HounsouDavid SchofieldTomas Arana, John ShrapnelRalf MoellerSpencer Treat ClarkTommy Flanagan et Sven-Ole Thorsen.

-Sortie: 20 Juin 2000

 

______________________________________________

 

Les 5 acteurs incarnant 5 des personnages principaux à l'Avant-Première Internationale du film                                               à Los Angeles, le 1er Mai 2000

Joaquim Phoenix, Connie Nielsen, Djimon Hounsou, Russell Crowe et Ralf Moeller

gladprem7.jpeg

 

_____________________________________________________

 

Accueil (au 12/01/2013):    

 

Sur Sens-Critique: 7.2/10 (11.400 votants)

Sur Allo-ciné: 4.4/5 (45.797 votants) et 4.3/5 de la part de la presse (22 votants).

Sur International Movie Data Base (IMDb):  8.5/10  (502.497 votants)

 Sur Cinémotions: 16.98/20 (seulement 55 votants)

 

_______________________________________________

 

"Ombres et Poussières ..."

 

gladiator_145_4da95a905e73d632e900092a_1303089142.jpg

 

"Force et Honneur !"

Jérémy 

 

Repost 0
Published by Jérémy - dans Films
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 13:26
THE RAID
----REDEMPTION----
sans-titre-copie-1.png
 
 
 L'histoire d'une escouade de la police d'élite Indonésienne (je dirais l'équivalent du GIGN en France) qui essaye de s'emparer d'un bâtiment de Jakarta réputé pour son "invulnérabilité", appartenant à un l'un des mafieux les plus influent du pays, et en majorité habité par des hommes enragés au loyer gratuits tant qu'ils garantissent la sécurité du boss, les policiers parviendront-ils à prendre l'immeuble ? 
vous devez vous en douter, mais regardez le film pour vous en assurer ...
 
1.jpg
 
Fiche:
 
Réalisateur, Scénariste et montage: Gareth Evans
 
 Acteurs principaux: Iko Uwais, Doni Alamsyah, Yayan Ruhian, Ray Sahetapy, Joe Taslim
Iko Uwais et Yyan Ruhian étant les chorégraphes des combats.
 
Le film sortait au cinéma en France le 20 Juin 2012, et la sortie DVD / Bue-Ray ne s'est pas faite attendre, puisque ces derniers sont déjà disponibles.
 
2.jpg
 
 
Mon Avis:
 
"Avis aux grands hommes de la littérature cinématographique, j'ai enfin pu regarder THE Raid en dehors du cinéma grâce à la sortie DVD, et j'aime toujours autant, de l'action juste de l'action ... ou peut-être un peu de corruption ... bref, ce n'est pas un film d'auteur, beaucoup de violence, beaucoup d'arts-martiaux, mais très peu de dialogues construits car pour une fois, le film n'a pas besoin de faire passer un message pour se soulager la conscience, il assume sa violence et ne cherche pas la romance, c'est le bébé de Gareth Evans (responsable de la réalisation, du scnéario et du montage) , il à gradé presque la même équipe que pour son film précédent, tant au niveau casting, qu'au niveau techniciens, vient s'ajouter Mike Shinoda (Linkin Park, sa vous parle tout de suite plus) pour la très bonne B.O. internationale
Pas besoin d'exagérer sur la réalisation, seul l'action à été mise en valeur contrairement à beaucoup de films actuels qui se disent d'action, dont les combats sont "invisionnables" à cause de caméra mans parkinsons, des changement de plans toutes les secondes et du trop plein d'explosions et de coup parfois irréalisables par un humain qui ne me surprennent même plus...
c'est le premier film Indonésien que je voit de ma vie,  et bien il me marquera, en même temps 90 minutes de combat sur presque 100 minutes de film, ça n'est pas anodin. Bref, un film s'adressant aux amateurs d'arts-martiaux voulant oublier la vie réelle l'espace d'un instant, à voir un de ses dimanche libre ... sa vous changeras de Walker Texas Ranger et votre adrénaline vous en remerciera ... " 
 
 
 
home
 
   Bande-Annonce:
 
        B.O. de Mike Shinoda:

 

 

 

   Cet article vous est présenté par Jérémy  
Repost 0
Published by Jérémy - dans Films
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 17:21

the-truman-show-1998-4264-1100111889

The Truman Show

sortit en 1998, réalisé par Peter Weir

 

     l'histoire d'un homme manipulé, Truman Burbank, contre son gré la vedette d'une émission de télé-réalité nommée "The Truman Show" qui le suit et le filme à tout les moments de sa vie quotidienne depuis sa naissance.                                                                                                           Vous me direz: "Pourquoi contre son gré ?" ....                                                                                          Eh bien parce que malgré son rôle de personnage principal de l'émission, il n'a tout simplement jamais été mis au courant sur le monde fictif qui l'entoure, il ne sait pas que tous les résidents de la petite île de Seahaven sont en faits des acteurs payés par l'entreprise colossale qu'est "The Truman Show".                      Il ne sait pas que le ciel de Seahaven n'est qu'un décor géant dans lequel se cache l'auteur de son existence.    Il ne sait pas non plus que toute la vie de l'île est réglée selon son train de vie et que son entourage ne fait que semblant de vivre avec lui. Il ne sait pas qu'il écrit lui-même le scénario qui fait vibrer des millions de téléspectateurs. Il ne sait alors rien de tout cela, il n'a aucune idée de la vie réelle à  l'extérieur de l'île.      Mais certains détails de sa vie, de la ville et du comportement de ses voisins vont finir par lui mettre la puce à l'oreille, Truman à des doutes sur son existence, il veut retrouver son père mort noyé, la femme qu'il aimait fut mystérieusement enlevée alors qu'elle allait lui avouer quelque chose et il s'évader jusqu'aux îles vierges de l'archipel des Fidjis, le seul problème, c'est qu'il est sur une île et qu'il à une atroce peur de l'eau ...

 28truman-600

Ed Harris dans le rôle du créateur du Truman Show 

600full-the-truman-show-screenshot

 

FICHE:

 

Réalisateur: Peter Weir

Scénariste: Andrew Niccol

Compositeur: Burkhard Dalwitz et Philip Glass

Acteurs principaux: Jim Carrey, Ed Harris, Laura Linney, Noah Emmerich, Natascha Mac Elhone, Holland Taylor, Brian Delate, Peter Krause, Paul Giamatti, Philip Baker Hall, Harry Shearer

 

 

Un excellent film, un excellent interprète et une histoire peu commune lors de la sortie du film, 

entre comédie et science fiction, 
ce film est une métaphore de l'idéal, à la fois touchant et révoltant, 
il vous transportera dans la vie de Truman comme si vous étiez son plus proches amis...

Illuminé par l'interprétation de Jim Carrey, acteur très méritant et talentueux, ce film de Peter Weir  a la capacité de pouvoir nous faire passer du rire aux larmes, logique puisque Jim Carrey (alias Truman) est un être humain à la fois triste et joyeux, amusant et émouvant. Que des émotions en cascade, le film est presque sans égal dans son style et il plaira à toute la famille, à la fois divertissant et mélancolique

 

Résumé et commentaire écrit par Jérémy

carrey truman01photo-The-Truman-Show-1998-10TrumanSylvia

Repost 0
Published by Jérémy - dans Films
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 20:30
Saga Rambo

Saga John Rambo (4 volets: 1982-2008)

En Général:

 ·Réalisateurs: Ted Kotcheff (First Blood Partie I), George Pan Cosmatos (First Blood Partie II), Peter MacDonald (Rambo 3) et Sylvester Stallone (John Rambo
·Scénariste: Sylvester Stallone (l'intégral)
·Co-Scénaristes: David Kozoll et William Sackheim pour First Blood Partie I,      James Cameron pour First Blood Partie II et Sheldon Lettich pour Rambo 3
·Compositeur: Jerry Goldsmith et Brian Tyler* (*John Rambo
 
 

    0

Divers: 

·Chaque film vise à dénoncer un fait lié aux guerres, par exemple dans First Blood Partie I (inspiré du roman éponyme de David Morell) qui nous illustre le malaise ressentit par les rescapés de guerre rejetés, en l'occurrence les anciens du Viet-Nâm appelés les Bérets-verts.

·Sur Allociné (au 31/10/2012):

Les Films de la saga ont reçu une note moyenne de 2.77/5 par 22698  votants. 
 
Personnages de la saga (casting):
 
Sylvester Stallone dans le rôle principal, John Rambo
rambo 1    
 
 Richard Crenna dans le rôle du Colonel Samuel Trautman
 Brian Dennehy dans le rôle du Shériff Teasle (First Blood, partie I)
 Charles Napier dans le rôle de Murdock (First Blood, partie II
  Julie Benz dans le rôle de Sarah Miller (John Rambo)
 
111Rambo
 
1
 2
3.jpg
6.jpg
5.jpg
7.jpg
10
9 
8.jpg11.JPG
12.jpg
13.jpg
14.jpg
15
16 
17.jpg
18.jpg
19
20.jpg
21.jpg
 
 
Article par Jérémy
 
 
Repost 0
Published by Jérémy - dans Films
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 20:04

Saga Rocky

Saga Rocky Balboa (6 volets: 1976-2006)

En Général:

  •Réalisateurs: John Guibert Avildsen (Rocky I et V

et Sylvester Stallone (Rocky II, III, IV et Rocky Balboa)

·Scénariste: Sylvester Stallone (l'intégral)

·Compositeur: Bill Conti et Vince Dicola* (*Rocky IV) 

 

     
    

• Divers:

·En 1977, l'année suivant sa sortie, le premier film, Rocky I seras nommé pour 10 oscars et en remporteras 3, celui du meilleur film, celui du meilleur réalisateur et celui du meilleur montage

La saga est devenue très populaire, elle est même qualifiée de culte.

·C'est aussi la franchise de films de sport la plus rentable à ce jour avec un revenu brut de 556 millions $ rien qu'au box-office Américain.

·Sur Allociné (au 31/10/2012):

Les Films de la saga ont reçu une note moyenne de 3.12/5 par 28082 votants.

382742_134913563288360_100003091509948_165514_1416075532_n.jpg

• Personnages de la saga (casting):

Sylvester Stallone dans le rôle principal, Rocky Balboa                        552898 452724791411352 100000215058361 2000194 1144925084 n     

 Talia Shire dans le rôle de Adrian Pennino (puis Balboa)

 Burt Young dans le rôle de Paulie Pennino

Carl Weathers dans le rôle d'Apollo Creed

 Burgess Meredith dans le rôle de l'entraîneur Mickey Goldmill

Tony Burton dans le rôle de Duke

Mr. T dans le rôle de Clubber Lang

Dolph Lundgren dans le rôle de Ivan Drago

 Tomm Morrison dans le rôle de Tommy Gun

Sage Stallone dans le rôle de Robert Rocky Jr. Balboa (Rocky V)

Milo Ventimiglia dans le rôle de Robert Rocky Jr. Balboa (Rocky Balboa, 6e volet)

Geraldine Hugues dans le rôle de la "petite Marie" (Rocky Balboa)

Antonio Tarver dans le rôle de Mason Dixon

 

 

http://25.media.tumblr.com/tumblr_m3tlknDHZ31qfolueo1_1280.jpg 

282208_528213873862666_277206019_n.jpg285674_452200911488782_68294378_n-copie-1.jpg12721_452201534822053_1739324053_n.jpg227563 10151266284361565 125930523 n

ar-37810.jpga5.jpga4.jpgdf-nl-10.jpg

 

217911_415866175143772_479337664_n.jpg392070_135168113262905_100003091509948_166461_719972436_n.jpg47197_442764222427693_537398454_n.jpg

 

 

          

6 50010rocky-11--2-.jpg

 

rocky et mickey

154777_10150099154421565_3092309_n-copie-1.jpg

 

2042358-eiS_7eTsXf8VhB6Rvek3vNZAI9mnvvYeqPVzTfsRxpnbrhKm6jZ.jpg

091128074544329974.jpg

 

rocky-10--6-.jpg

rocky 24

644577_451304321582121_180167667_n.jpg

 

rocky-10 (12) 

 

sans-titre.png

 

    373843 268829426508215 100001434795153 777419 1685018399 n

 

 

Article par Jérémy

Repost 0
Published by Jérémy - dans Films
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 20:57

Movies Films J Jacquou le croquant 010070

Jacquou le Croquant

 réalisé par Laurent Boutonnat et sorti en 2007.

C'est l'histoire de Jacquou, fils de croquants,                                                                                                   son père accusé de meurtre seras tué lors d'une évasion,                                                                               sa mère accablée par le chagrin de la mort de son maris mourras.                                                          Jacquou n'a alors que 9 ans et est déjà orphelin, à l'origine de cette situation, le compte de Nansac qui par son autorité a engendré la mort des personnes s'opposant à sa loi, en l'occurrence, les parents de Jacquou . Jacquou jureras à sa mère de les venger ...

L'histoire d'un homme assoifé de liberté durant le début du XIXe siècle (aux environs de 1815, 15 ans après la fin des révolutions) dans le Périgord, inspiré de l'oeuvre du même nom de Eugène Le Roy.

Un casting d'acteurs peu connus en 2007 pour la plupart, mais plutôt bons, ce film nous offre de très belles scènes d'un univers que le cinéma devrait aborder plus souvent

Au niveau du casting:

Gaspard Ulliel pour Jacquou Adulte, Albert Dupontel, Marie-Josée Croze, Olivier Gourmet, Judith Davis, Gérald Thomassin, Jocelyn Quivrin, Tchéky Karyo, Malik Zidi et Léo Legrand dans le rôle de Jacquou enfant pour les personnages principaux ... 

Mon avis:

Ce genre de film plaira plus à certains et moins à d'autres car il y à quelques longueurs et certaines scènes d'action auraient dû être un peu plus longues, certaines auraient pu atteindre un niveau d plus élevé, mais l'action se casse sur des chutes un peu trop rapide, dans un sens, cela donne un côté assez réaliste à l'histoire et les plans sont plus axés sur l'humanité des personnages, car il n'y à aucune vengeance par la mort, ici l'humiliation suffit. Sinon, les émotions sont là et L. Boutonnat avec ses compositions les poéstise avec magie et comble les vides avec beaucoup de douceur. Je pense que chaque personnage secondaire à son importance et son utlité, du Forgeron à La Galiotte, en passant par le Bigleux, le Touffu, Lina, le compte de Nansac, le curé, le chevalier et surtout les parents de Jacquou. 

Plusieurs scènes m'ont fait rêver, dont celle du bal, une confrontation directe entre les trois catégories sociales de l'époque (avant et après cette période révolutionnaire), la Noblesse face au Peuple, le tout arbitré par le Clergé (lui même divisé en deux), le tableau est presque parfait d'autant plus que nous pouvons directement faire allusion aux changements de moeurs engendrés par les révolutions encore récentes à cette époque ... tout un symbole, toute un histoire ... 

Pour conclure, je ne peut que vous encourager à aller le voir.

---> L'oeuvre, vous le remarquerez, est marquée par le style et l'univers de Laurent Boutonnat (compositeur, réalisateur et scénariste du film), réalisateur et compositeur de musiques et clips de chanteurs et chanteuses francophones. 

 

Sur Allociné (au 31/10/12):

A obtenu une note moyenne de 2.7/5 auprès de 22 titres de presse (presse non spécialisée je précise)

A obtenu une note moyenne de 3/5 auprès du public (2835 votants)

19098jocelyn-quivrin 0023671587mqttt18699688photo-Jacquou-le-croquant-2004-14jacquou-le-croquant-2006-19-g

 


La scène que j'ai sélectionnée pour vous:

Résumé et commentaire par Jérémy

Repost 0
Published by Jérémy - dans Films
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 21:44
forever-strong-mid.jpg
 
FOREVER STRONG
(Toujours plus Fort)
est un film  ayant pour origines une histoire vraie,
celle d'un jeune rugbymen talentueux, Rick Penning, habité d'une agressivité enseignée par ses coéquipiers et son père, entraîneur de l'équipe dans laquelle il joue. Mais suite à une soirée se terminant mal, la justice va lui lancer un ultimatum, changer de comportement, et pour cela, il devras rejoindre l'équipe rivale à celle de son père ....
 
En général:
 
Réalisateur: Ryan Little
Scénariste: David Pliler
 
Accueil:
  
Le film à obtenu une note de 3.4/5 avec 78 votants sur Allociné
  
  
Casting:
     
Gary Cole, Sean Astin, Neal MacDonough, Julie Warner, Arielle Kebbel, Penn Badgley, Michael J. Pagan, Nathan West, Max Kasch, Tyler Kain, Eliot Benjamin et ....
 
... Sean Faris dans le rôle principal, Rick Penning
2.PNG
    
 
     
Mon Avis:
 Film agréable à voir, des acteurs bons, 
de la joie et de la tristesse, 
de la gloire, 
un hommage au rugby, à ses valeurs et à l'image positive qui émane de ce sport,
une histoire tirées de fait réels, mais écartée de la réussite par la grosse production Invictus sortie dans les mêmes temps ...
seul bémol, le doublage Français qui est très moyen par moment,
pour le reste, tout dépendras des goûts de chacun...
     
 
 
a.PNG
 
 Neal Mac Donough et Julie Warner: 
b.PNG
 
Sean Faris et Gary Cole:
c.PNG 
 
d.jpg 
 
Nathan West e Sean Faris:
e.PNG
 
Ryan Little avec la belle Arielle Kebbel:
f.PNG
 
g.jpg
 
h.PNG
 
i.jpg
 
j.PNG
 
k.PNG
 
l.jpg
 
m.jpg
 
Sean Faris et Sean Astin:
n.PNG
 
o.PNG
 
vlcsnap2010031819h16m45.png
 
p.PNG
 
 
 

 
 
par Jérémy
Sources: Allociné
Repost 0
Published by Jérémy - dans Films
commenter cet article